Jumelage

Le jumelage
Cercle Nautique et Touristique du Lacydon
Reial Club Maritim de Barcelone
Tout a commencé en juillet 2004 avec l’escale de la DUO MAX, la première du nom, née de l’initiative de Marc SANJUAN, Manuel GARCIA et Jean Christophe TILLET.

L’excellente qualité de l’accueil réservé aux organisateurs et aux participants a donné l’idée d’un rapprochement entre les deux clubs. Le principe d’un jumelage, évoqué de part et d’autre, venait de naître.

Très honorés qu’un club aussi renommé que le Reial Club Maritim de Barcelona propose un rapprochement nous a fait réaliser, en cette circonstance, que le CNTL avait notamment auprès de nos interlocuteurs une aura que nous ne soupçonnions pas. Peut-être qu’a force de vivre de l’intérieur les évènements du Club, nous n’en mesurions pas à sa juste valeur, l’image réelle, au demeurant prestigieuse.

C’est dans le cadre imposant du Salon nautique de Barcelone que le RCMB et le CNTL ont concrétisé leur projet de jumelage.

Le vendredi 12 novembre 2004, accompagné par le clan des « hispanisants »,(Manu GARCIA l’andalou, Marc SANJUAN et Jean Claude CABOT, les catalans du Sud et du Nord), Roger CIAIS a apposé sa signature en regard de celle de Luis CORBELLA sur les documents de jumelage rédigés en français et en catalan.

Voilà le CNTL et le RCMB jumelés par un acte solennellement visés à deux pas de la Coupe America exposée, au salon, sous bonne garde…
Le soir même, le RCMB tenait sa fête annuelle d’une très belle tenue, réunissant un peu moins de trois cents personnes, sous chapiteau.
Le Président et les représentants du CNTL y ont été reçus avec les honneurs.
Le Président du RCMB, dans ses allocutions, a célébré le jumelage dans des termes extrêmement chaleureux. Et notre Président, d’une envolée inattendue, a débuté son discours de réponse en espagnol pour terminer les quelques phrases castillanes par un « ole » retentissant, soulevant l’enthousiasme des participants.

Le jumelage des deux clubs cités ci-dessus, a pour objet :
– de créer des liens touristiques, culturels et nautiques,
– de favoriser les échanges dans tous les domaines,
– de renforcer les liens d’amitié qui existent déjà, tant sur le plan des personnes
que des associations.

Ainsi pourraient être organisées des rencontres entre les membres de ces associations et leurs amis, afin de mieux faire connaître leurs pays et leurs régions, leurs traditions et leurs cultures.

De même pourront être organisées des manifestations sportives, rallyes nautiques et autres.

Et maintenant, le moment est venu pour les clubs de donner vie à ce « hermanamiento »

Google+