Duo Cup 2015 – Communiqué de presse N°5

Duo Cup 2015 – Communiqué de presse N°5

 DUO CUP 2015

24ème édition

Derniers efforts !

 

Difficile de se résoudre à quitter Cassis !

Le Grand Large a offert hier à tous les équipiers, VIP et bénévoles une soirée magnifique avec soleil couchant en fond de rade suivi à la nuit tombée d’un feu d’artifice tiré de la mer. Un pur enchantement aux dires de tous !

Mrs Trapani et Carrasco peuvent être remerciés de ce niveau de convivialité ; rien n’a été laissé au hasard de l’accueil des bateaux dans le port par des agents portuaires très efficaces aux petits déjeuner en terrasse !

 

Le briefing à 9h30 réunit des marins burinés, fatigués mais suffisamment regonflés pour s’affronter sur cette dernière manche.

 

Course 5

Le départ

«Vues les conditions tordues, Sam hésite entre le parcours 6 et le parcours 7, un 6,5 ? … et c’est l’image d’une descente de toute la flotte, sous spi, vers l’écueil du milieu depuis Cassidaigne qui le décide. La flotte montera vent de travers, pour redescendre avec un changement de parcours à Cassidaigne et « pif paf » dans les iles (parcours 7).  15 à 16 nœuds de vent établi d’Est, un régal !

Après un départ lancé à 11h avec un rappel individuel, le comité fait route vers l’écueil du milieu puis Canoubier, sous génois seul, devançant la flotte jusqu’en milieu de rade. Une arrivée au lièvre ? Long Nose et Kick nous rattrapent, 1er et 2eme en temps réel. » raconte Florence, du bateau comité.

Passage Cassidaigne

« Attention au filet dérivant ! » prévient Emilie sur le bateau mouilleur

Un passage parfait. Les spis montent un demi-mile après la marque sans problème, le vent se maintenant en force et en direction.

Riou

« Juste derrière Riou, des effets « venturi » malmènent plusieurs bateaux qui « partent au tas » sur une zone localisée sur 300m à effet répétitif. On s’est positionné là, attendant impatiemment pour la photo d’exception que l’un des bateaux montre sa quille : un spot à images !  Solenn y est presque parvenu ! » échangent Fred et Yohan Brandt photographe officiel de l’évènement

« Le bord le plus difficile pour nous. Spi explosé, surventes pour rentrer les 160m² de toile, problème pour envoyer le génois…. On a subi…subi… A deux sur un 52 pieds, c’est plus que physique ! » souffle Guy Boisson skipper de Liberta.

Ecueil du milieu

« Dommage de quitter la petite plage de Riou (Bora Bora en miniature) ! Compte tenu du vent, les bateaux qui contournent Riou reviennent au près sur l’écueil. Remonte sur les Empereurs et mouille le bateau au travers de l’écueil. »

Les bateaux se présentent assez échelonnés et deux tribords un peu chauds sont observés.

C’est là le point stratégique car deux possibilités s’offrent aux équipages : enrouler l’écueil ou contourner l’île Jarre. Charte du Plaisancier et Ziva choisiront la seconde option rallongeant leur route sans contrepartie. Quelques spis se hissent encore prouvant que personne ne lâche prise.

Arrivée Canoubier

Palazzo se fait remplacer à l’arrivée par Athos qui mouille la ligne et se tient prêt à opérer.

Après le pointage des deux tiers de la flotte, Hélène hurle : « Vite, vite ! Appelez Fred on a de gros problèmes ! » En effet, Athos dérive et la ligne n’est plus en place. Heureusement, le bateau pointeur est à Canoubier et remplace rapidement le bateau viseur qui n’a plus de direction.

Tout se finit pour le mieux et les émotions de fin de course n’entament en rien la réussite de cette 24ème édition.

Se placent dans le trio de tête en Osiris 1 Kick, No Excape et Awaken et en Osiris 2 Long Nose, Poussières d’Etoiles et Sagaï.

Remise des prix sur le quai

Bernard Flory (président du CNTL) remercie Mrs Trapani et Carrasco (GTC) pour la belle prestation offerte aux coureurs à Cassis, note la présence de M Aben (ligue PACA), M Michel Lamberti (président de l’UNM) et des deux nouveaux partenaires présents : Carré Voile et Treize à l’Aise.

Trois classements sont énoncés par Sam Cartier : un « over all », deux par classe (voir ceux-ci en ligne sur le site du CNTL) suivi d’un tirage au sort des lots restants.

 

Commentaires des équipages

Jean Rougnon et Jean Pierre Laville sur Long Nose (vainqueurs toutes classes et en Osiris1)

« Elle était vraiment pour nous ! On a souffert mais on s’est régalé ! Bravo pour cette organisation et l’ambiance amicale que les bénévoles ont su créer. Reste un souci à régler : on prend de l’eau et on ne trouve pas d’où ça vient ! »

 

Lexa Yann et Eric sur Sagaï (troisièmes toutes classes et en Osiris 2)

« La réparation de fortune a tenu et nous nous sommes battus tout le temps. Impossible de rattraper les surprises sous spi ! Dommage ! On s’est régalé et bravo au comité pour les changements de parcours ; ça donne du piment à la course ! »

 

Pierre Perdoux sur Ilogan

« Quelle ambiance ! on est morts mais bravo pour tout »

 

Une Duo Cup exceptionnelle qui a bénéficié de conditions idéales !

 

DUO CUP à voir et revoir sur facebook grâce à l’investissement de Christine Boulant.

 

Martine Lari

Communication voile sportive du CNTL

Photos Yohan BRANDT

bandeau partenaires

Google+