Communiqué de presse MerSki

Communiqué de presse MerSki

 30 Janvier 2016

MERSKI le retour ? !

 

Une régate originale !

 

 

 

Comme toute idée originale, il faudra un peu de temps pour qu’elle s’installe ; c’est du moins ce qu’espèrent les organisateurs de la Merski. 8 bateaux seulement sur les 75 engagés dans le challenge d’hiver 2015/2016, ont relevé le défi montagne. Certains sont venus au Sauze avec équipage complet ou presque, d’autres à deux voire seul comme Brice Aque sur Tuara. Au final, 36 participants ce qui est un bon début !

Un accueil fantastique en station

YBrandt-MerSki300116 (7)C’est d’abord Christine Rossi qui n’a pas hésité à se lever à 7h pour monter préparer sur la terrasse de son magasin Rossi Sport au pied des pistes, un petit déjeuner des plus sympathiques Vers 9h, les coureurs endossent un casque préparé pour eux et un dossard tout en avalant un bon café chaud.

 

 

JpegC’est ensuite les membres du GSSB (Groupe skieurs Sauze Barcelonnette) qui ont préparé parallèlement sur la piste rouge Carole Merle un slalom relativement pentu sur une couche de neige parfaitement préparée. Les chronos sont prêts, le tableau de pointage installé en bas des pistes. Tous les éléments nécessaires à une course officielle, la Merski étant déclaré comme telle.

 

De 9h30 à 10h30, chacun se prépare en reconnaissant le parcours plusieurs fois sans le faire car il ne faut pas dénaturer la piste avant l’épreuve officielle. Les niveaux sont d’ores et déjà repérés et il va sans dire qu’ils sont très différents. Les initiés cherchent la banane et les débutants n’ont d’autre souci que de réussir à passer toutes les portes.

La course

YBrandt-MerSki300116 (14)Manche 1 A 10h30, les départs s’enchaînent. Les styles sont variés mais chaque coureur se lance en essayant de faire le meilleur temps possible. Seuls, Didier Brouat et Brice Aque chuteront compromettant leur classement individuel puisque les deux manches seront cumulées pour le classement. Six membres du comité de course du challenge d’hiver soutenu par Frédérique Paillat (Commandant de la marine à Marseille) et sa femme relèveront aussi le défi. Pas de bouée à mouiller, pas de bateaux à pointer, le plaisir d’être avec les régatiers/skieurs et pour une fois glisser un bateau comité dans cette régate d’un goût nouveau !

 

 

YBrandt-MerSki300116 (6)Manche 2 L’inquiétude augmente sur la porte de départ car les 34 premiers passages n’ont pas arrangé la piste, la décroûtant çà et là et révélant quelques plaques de glace plus difficiles à monnayer. Beaucoup de chutes dès les premières portes chez les moins aguerris mais personne ne renonce et seuls deux concurrents ne finiront pas ce slalom.

« Pas de protestation à juger, déclare Gérard Lari, une manche où le maître mot est plaisir et sportivité. »

 

YBrandt-MerSki300116 (8)La remise des prix

Le temps magnifique permet à Christine Rossi et Sam Cartier de faire la lecture des classements au soleil et aux coureurs de refaire les manches autour d’un apéritif convivial qui enchante tous les participants. L’équipage de Poussières d’Etoiles venu en force décroche la première place. Fast and Furious enlève la deuxième place et Oursy la troisième. Belle performance sur ce slalom de Polo Christophe (équipier d’Oursy) qui plie les deux manches en 1’16″72 ; de Berthon Benjamin (Poussières d’Etoiles) en 1’16″57 ; de De Mattei Pascal (Fast and Furious) en 1’24″33 et de la première féminine Pailloux Marine en  1 ’24″71 équipière sur Poussières d’Etoiles. Bravo à tous !

YBrandt-MerSki300116 (4)Une idée novatrice qui mérite de s’installer dans l’esprit des régatiers

Le Challenge d’hiver continue : rendez-vous en mer le 28 février.

Classement Général MerSki

Classement du slalom

– Photos Yohan Brandt

A suivre sur facebook et sur le site du CNTL                                                            Martine Lari

Google+