MiniMed

MiniMed

Sport/Voile                           

Marseille le 22 mai 2019

 

 

MINI MED :

LA SAISON 2 SUR LA RAMPE DE LANCEMENT

 

Dernière ligne droite pour la deuxième édition de la Mini Med. La course en solitaire de grade B imaginée par le CNTL en partenariat avec la classe Mini 6.50 monte en puissance cette année avec un plateau proche des 20 inscrits. Départ de Marseille lundi 27 mai pour un parcours de 500 milles en Méditerranée que les premiers pourraient boucler vendredi ou samedi.

 

 

« L’idée de la course est partie d’un constat » explique Marc Sanjuan, vice-président du CNTL et responsable du pôle voile « Il n’y avait plus de centre d’entrainement pour les Mini en Méditerranée côté français, alors même que la classe est sur le haut de la vague et que nos voisins italiens et espagnols s’y intéressent aussi. Notre souhait est donc de pérenniser le rendez-vous, et d’accueillir des coureurs en développant un pôle d’excellence « .

minimed18-0106arrivee01©yohanbrandt

De 15 inscrits l’an dernier, l’épreuve enregistre cette année un regain d’intérêt avec un tiers de bateaux supplémentaires. La confirmation que cette course au départ et à l’arrivée de Marseille est judicieusement placée dans le calendrier des Mini, alors même que leur système de qualification réclame un total de milles en course supérieur à 1 500 nautiques pour avoir accès à l’inscription à la mythique transat.

 

La Mini Transat est effectivement une course différente de par la taille du bateau et la limite – relative – du budget, qui attire beaucoup de novices dont il faut a minima favoriser l’entrainement et tester les compétences avant de les envoyer traverser l’Atlantique. L’épreuve a effectivement vu passer un nombre important de jeunes talents de la voile, avant qu’ils n’éclaboussent les plus hautes marches des podiums de la course au large comme Loïck Peyron, Laurent Bourgnon, Isabelle Autissier, Michel Desjoyeaux, Ellen MacArthur, Roland Jourdain ou Thomas Coville.

 

La relève est peut-être dans les starting blocks au CNTL cette semaine, à l’instar de Jonathan Chodkiewiez, qui a noué des attaches avec le club en étant parrain de la Massilia 2019, et qui commence à prendre possession de son nouveau proto N’Jörd avec lequel il a participé à pratiquement toutes les épreuves de la saison. Il devra affronter une nouvel fois à la Mini Med un plateau très international avec les meilleurs Italiens et Espagnols de la spécialité. Le vainqueur en titre de la première édition, Michel Sastre, revient quant à lui cette année avec un nouveau bateau de série : le Pogo 2 Shaman.

 

 

 

 

MINI MED, quelques infos sur le parcours

Départ Marseille, traversée en direction du golfe d’Ajaccio, remontée au Cap Corse, suivi d’une virée vers l’est et le nord pour contourner Capraia et Gorgona avant de remettre le cap à l’ouest jusqu’à la cité phocéenne

La cartographie

https://www.cntl-marseille.com/regates-2/mini-med-2019/23101-2/

 

CNTL

Michel Graveleau, président du CNTL

Marc Sanjuan, vice-président, responsable de la commission voile sportive

Samuel Cartier, responsable des événements nautiques, inscriptions

Francis Habert, responsable de la commission communication

www.cntl-marseille.com

 

 

MINI MED

Référent Classe Mini, Frédéric Moreau

Directeur de Course, Mathias Louarn

Comité de Course, Florence Baudribos

Président du Jury, Jean-André Cherbonel

 

Relations Presse

Maguelonne Turcat

06 09 95 58 91

 

Photo Yohan Brandt

Photo et affiche disponibles en HD sur demande

Google+