Les Conférences du Vieux-Port – PHARES ET BALISES

Les Conférences du Vieux-Port – PHARES ET BALISES

 

 

phares_balises-OK

La France dispose d’un important dispositif de signalisation maritime notamment en métropole avec plus de 6000 équipements, dont 5300 en mer, dont l’exploitation et l’entretien est assurée par les services des phares et balises (450 agents) et avec le soutien d’un service à compétence nationale, l’armement des phares et balises (APB) qui opère 38 navires baliseurs (280 marins).

L’exploitation de la signalisation maritime a fortement évolué ces dernières décennies avec l’automatisation des phares, la mise en place des moyens de télésurveillance des équipements, le passage aux éclairages par LED, la standardisation des matériels. La réduction des moyens de fonctionnement et notamment des effectifs a été drastique (- 15 % depuis 2010) même si les efforts de modernisation se heurtent à l’insuffisante capacité d’investissement. Face aux contraintes pesant sur les finances publiques, la poursuite de cet effort est toujours d’actualité.

L’évolution des instruments de navigation (cartes électroniques, GPS, passerelles numériques, applications de smartphone, e-navigation) et la perspective des navires intelligents, interconnectés voire automatisés, doivent être prise en compte. Ces évolutions, outre qu’elles sont susceptibles d’entraîner le développement des aides dématérialisées, obligent à concevoir une nouvelle stratégie de signalisation maritime afin de répondre à des exigences et des paramètres inédits.

Par ailleurs, le renouvellement des moyens nautiques de l’APB est une source d’optimisation du format de la flotte, des effectifs et des coûts de fonctionnement.

Joël Tourbot et Stéphane Major dirigent l’activité de signalisation maritime en Méditerranée. Ils             présenteront les récentes évolutions de la signalisation maritime et aborderont les perspectives   d’avenir de cette activité.

 

Google+