Le pôle voile du CNTL champion de la Course au Large 2019 !

Le pôle voile du CNTL champion de la Course au Large 2019 !

Sport/voile
18 décembre 2019


Quatre titres nationaux et internationaux en une soirée : c’est la remarquable moisson du pôle voile du Cercle Nautique et Touristique du Lacydon – le CNTL Marseille – à l’occasion de la Nuit de la Course au Large, le samedi 14 décembre à Paris. Au-delà du titre de Champion de France des Clubs, remporté de haute lutte au terme d’une année complète de compétition en solo, en double et en équipage, le skipper Yves Ginoux, également membre du comité directeur du CNTL, s’est vu remettre les coupes de Champion de Méditerranée en IRC 3, de Champion d’Europe IRC toutes classes ainsi que le titre ultime : celui de vainqueur du Trophée des Trophées, équivalent d’un grade de Champion de France IRC toutes classes.

Une saison Absolutely beautiful
Le moins que l’on puisse dire c’est que le succès de l’équipage du Mumm 36 Absolutely II n’est pas une surprise, tant ce résultat de très haut niveau a été tissé tout au long de l’année. L’enchainement des places d’honneur a commencé avec une victoire dans la course phare du club, la Massilia Cup, puis un podium à la Snim, avant de décrocher les premières places aux IRC Hyères Séries et dans la Porquerolles’ Race. Mais la vraie dimension de cette équipe de choc a été définitivement scellée cet été par le titre de champion d’Europe IRC 3 à Sanremo, doublé de celui de vainqueur toutes classes. « C’est avec une grande fierté que j’ai représenté le CNTL » Raconte Yves Ginoux « Lors de cette remise des Prix, avec mon équipage d’Absolutely II, nous avons également reçu les félicitations appuyées de Jean-Philippe Cau, Président de l’UNCL, particulièrement pour ma compagne, Isabelle Boisbouvier, fantastique numéro 1! »

Le CNTL aime la course au large
« C’est à plusieurs titres que le CNTL embrasse son rôle vis-à-vis de la course au large » explique Marc Sanjuan, responsable du pôle voile et vice-président du club « En 2019, nous avons lancé la Duo Max +, qui était une déclinaison hauturière de la course en double Duo Max, véritable institution franco-espagnole. En 2020 nous inaugurons sous une nouvelle appellation – la Corsica Med – un développement de la Mini Med avec une ouverture aux bateaux jaugés IRC en solo, en double et en équipage. Mais cette casquette d’organisateur ne nous fait pas oublier l’aide que le CNTL apporte aux coureurs, sans lesquels les courses n’existeraient pas » Beaucoup d’activités à venir dans ce domaine, avec notamment le retour de Gilles Caminade sur un nouveau bateau, un Ker 40 qui portera le nom de Chenapan 4 et qui s’investira à fond dans un programme sportif équipage offshore. En solo, on suivra avec intérêt le nouveau souffle du parcours de régatier de Laurent Camprubi qui va se lancer dans une campagne à bord de son JPK 1030, Jeanne, et en duo, le club apportera son soutien à l’implication de Pierre Perdoux et son co-équipier Pierre Grosgogeat dans le championnat de Méditerranée double IRC. Leur bateau n’est rien de moins que l’ancien Expresso, le JPK 1010 détenteur du titre de champion d’Europe IRC solo dans les mains du skipper belge Guy Claeys.
Hors championnat, les binômes Ludovic Gérard et Philippe Mariani sur le JPK1080 Solenn, Bruno Maerten et Olivier Guillerot sur le Figaro 2 Shamrock et Dominique d’Andrimont et Etienne Boyer, à bord du JPK 1010 Blue 007 feront également entrer le vent du large au club lors de l’édition 2020 de la Transquadra qui partira de Marseille le 14 juillet prochain.

CNTL
Michel Graveleau, président du CNTL
Marc Sanjuan, responsable du pôle voile, vice-président
Samuel Cartier, événements voile
Francis Habert, responsable de la commission communication

Relations Presse
Maguelonne Turcat 06 09 95 58 91
magturcat@gmail.com

Photo Anne Beaugé

Google+