Régates

GuidonTrashA4

 

 

Le CNTL, association sportive à but non lucratif, dont l’un des objectifs prioritaires est le développement du sport à voile dans notre région. Le C.N.T.L souhaite tout mettre en œuvre afin de proposer aux « voileux » des événements dont ils se souviendront.

Le CNTL organise chaque année les régates ci-dessous,

 

LOGO MASSILIA CUP

Régate qui se déroule chaque année autour du  week-end de pâques. Elle fait partie du Championnat IRC Méditerranée. Elle accueille aussi les Classes OSIRIS, SB20, Sport Boat, une course en Solitaire et delaz VRC (Voile Radio Commandée)  afin que tous les régatiers se retrouvent en rade de Marseille.

Plus d’informations.

 

 

 

 

LOGO DUO CUP

Régate en double ou en équipage qui se déroule le premier weekend de mai. Elle est ouverte aux Classes OSIRIS, sur des parcours côtiers dans les rades et les iles de Marseille. Les régatiers pourront se mesurer avant d’apprécier un repas convivial et  le repos les îles du Frioul.

Plus d’informations.

 

 

 

 

LOGO MINI MED

Course au large de 500 MN au départ de  Marseille, les îles Sanguinaires, la cap Corse, Capraia et Gorgona. Course en solitaires pour les marins de la Classe Mini 6.50. Elle qualificative pour la Mini-Transat. Son positionnement géographique attire les Ministes de toutes la méditerranée. prochain départ le 29 mai 2018.

Plus d’information

 

 

 

LOGO DUO MAX

Course au large en double. Au départ de Marseille elle emmène les participants vers Barcelona pour sa première étape, le retour vers Marseille se fait avec un stop à Rosas. Chaque année une trentaine d’équipages s’élancent pour rallier ces deux métropoles Méditerranéennes. C’est aussi la seule course au large qui consacre un classe pour les écoles de voile.

Plus d’informations.

 

 

 

LOGO DUO SAIL

Dans le cadre de septembre en mer cette régate est ouverte aux bateaux jaugés IRC. Elle se déroule le troisième weekend de septembre. Elle compte pour le Championnat IRC Méditerranée en double.

Plus d’informations.

 

 

 

 Nous pouvons accueillir vos événements nautiques et sportifs contact

Par E-Mail

Massilia Cup CP-N°6

Rédigé par le 15 avr 2018 dans Massilia Cup, Régates | 0 commentaire

Massilia Cup CP-N°6

Communiqué de presse

Voile – Marseille

Dimanche 15 avril 2018

37ème MASSILIA CUP 

Un final en apothéose

L’été est revenu ce dimanche 15 avril à Marseille, avec une météo rêvée pour naviguer. Durant trois jours, les quelques 600 régatiers ont été reçus comme des princes par le CNTL, son équipe d’organisation et les nombreux bénévoles. La Massilia Cup reste l’un des événements les plus prisés de la saison en Méditerranée pour l’excellence de son organisation en mer et la qualité des festivités à terre. Du coup, elle est l’une des rares épreuves de l’hexagone à ne quasiment pas souffrir de l’érosion de concurrents en IRC et Osiris.

Alors que les solitaires ont bouclé dans la nuit de samedi à dimanche entre 0 heure 55 et 4 heures 45 leur grande course de 70 milles avec la victoire sans contestation d’Éric Merlier sur son JPK 10.10 Télémaque 2, la centaine de concurrents a eu droit aujourd’hui à un final de toute beauté dans une brise d’Ouest. Éric Merlier affiche un franc sourire : “on a eu deux très belles manches. Dans la grande course, le vent n’a cessé de monter après un départ sans un gramme d’air. Je suis très content de cette victoire, et j’ai pris beaucoup de plaisir sur l’eau. Mon programme du jour a été repos et nettoyage du bateau !“

Laurent Camprubi, vainqueur sur le TP 52 Alizée en IRC 0 1 et 2 est heureux : “nous avons eu une magnifique Massilia et tout le monde est très content. Nous avions à cœur de bien faire à la maison et nous avons beaucoup progressé en vitesse et manœuvres. Ce bateau est magique ! Notre objectif est d’accrocher les meilleurs TP 52 sur la Semaine de Porquerolles, et donc nous allons y aller en toute humilité mais pour faire une belle course. Ensuite, on fera la Giraglia avec l’objectif de faire mieux que l’an dernier où nous avions terminé seconds.“ 

Une fois n’est pas coutume, Bernard Flory n’était pas à la barre de son fidèle X 442, victime d’une collision lors de la SNIM, mais à la grand-voile sur le nouveau bateau – un Grand Soleil 37 – d’Yves Ginoux, mis à l’eau la veille de la Massilia Cup. Le président qui achève son mandat après neuf ans à la tête du CNTL, ne cache pas sa satisfaction : “j’étais un peu inquiet pour la météo improbable, et finalement nous finissons en apothéose. Donc nous sommes ravis de cette 37ème édition, et je suis heureux de constater qu’avec son savoir-faire le CNTL est en capacité d’organiser des manifestations de haut niveau. Ce sont des prémices de très bon augure pour l’organisation des Jeux olympiques de 2024. Ma plus grande fierté je crois, c’est que le club s’est hissé sur la première marche du classement des clubs de la FFVoile sur 756, et ce n’est pas négligeable. Le travail effectué sur le pôle course que j’ai lancé a amené des bateaux et de nombreux coureurs. Je reste un régatier acharné, et je ne doute pas que cet élan va continuer.“

À  noter aussi enfin les victoires de Tip (G. Pages) en IRC3, d’Alkaid 3 (C. Huertault) en IRC4, de Kick (Y Laout) en Osiris, de Mad Sail Team (V. Grigoriev) en SB20, et enfin d’Escogriffe-Team Winds (L. Fournier-Foch) en Grand Surprise.

En bref :

Grand Surprise. Emmanuelle Rol ancienne championne d’Europe de 470 et sélectionnée olympique à Pékin pour la Suisse, naviguait à bord de CNT’Elles mené par un équipage 100 % féminin. Julien d’Ortoli 5ème aux JO de Rio en 49er, a assuré la tactique sur le Grand Surprise barré par son père Paul. Mariés à la ville, les deux athlètes se sont affrontés tout le week-end à bord des monotypes au spi jaune. Julien a fini second et Emmanuelle au pied du podium !

Richard Sautieux. Il régate depuis plus d’un demi-siècle, et est la “cheville ouvrière“ du TP 52 Alizée. Le Toulonnais, ancien coach sur French Kiss lors de la Coupe de l’America 1986, et complice de Laurent Camprubi, a une fois de plus apporté son immense expérience lors de cette 37ème Massilia Cup.

Les classements généraux 

IRC 0, 1 – 8 courses disputées, 7 retenues

1/ Alizé (TP 52) – Laurent Camprubi – 11 pts

2/ Confluence Sopra DFM (GP 42) – Jean-Pierre Joly – 16 pts

3/ Tonnerre de Glen (Ker 46) – Dominique Tian – 23 pts

IRC 2 – 8 courses disputées, 7 retenues

1/ Vito 2 (A40 RC) – Gian Marco Magrini – 14 pts

2/ Geranium Killer (A40 RC) – Daniel Pithois – 14 pts

3/ Adrenaline (Sydney 46) – Michel Gendron – 22 pts

 

IRC 3 – 8 courses disputées, 7 retenues

1/ Tip (Sun Fast 3600) – Gilles Pages – 13 pts

2/ Jacanda (IMX 40) – Marc Rouanne – 14 pts

3/ Solen (JPK 10.80) – Ludovic Gerard – 22 pts

 

IRC 4 – 8 courses disputées, 7 retenues

1/ Alkaid – (JPK 10.10) – Christophe Heurtault – 20 pts

2/ Ar Wech’ All (JPK 10.10) – Michel Pellegrin – 23 pts

3/ Havana Glen (A31) – Frédéric Tian – 30 pts

 

Solo – 2 courses, 2 retenues

1/ Telemaque 2 (JPK 10.10) – Eric Merlier – 2 pt

2 Walili (JPK 9.60) – Richard Delpeut – 4 pts

3/ Groupe Pierman – Pierre Varin – 7 pts

 

Osiris – 2 courses disputées, 2 retenues

1/ Kick – Yvon Laout – 4 pts

2/ Karinya – Hervé Grotard – 9 pts

3/ Uka Uka – Stéphane Sollari – 9 pts

 

Grand Surprise – 5 courses disputées, 4 retenues

1/ Escogriffe Teamwinds – Loïc Fournier-Foch – 5 pts

2/ Numericompta – Paul d’Ortoli – 11 pts

3/ YDH Thales Gennevilliers – Maxime Cheron – 11 pts

 

SB20 – 5 courses disputées, 4 retenues

1/ Mad Sail Team – Vasily Grigoriev (Rus) – 6 pts

2/ 3708 – Kirill Frolov (Rus) – 9 pts

3/ Xcellent – John Pollard (GB) – 13 pts

  

La Massilia Cup 2018 – 37e édition – organisée par le CNTL

Du vendredi 13 au dimanche 15 avril

Ouverte aux IRC, OSIRIS (solo et équipages) Monotypes SB20 et Grands Surprises 

Inscrite au Championnat Méditerranée et au Championnat Solo Méditerranée IRC – UNCL 

Parrain : Jean-Baptiste Bernaz, Equipe de France, vainqueur Coupe du Monde Laser 2017, vice-champion du Monde 2016

95 bateaux

Régates en rade de Marseille pour les équipages

Course Marseille/Saint-Raphaël/retour pour les solitaires (deuxième édition)

CNTL

Bernard Flory, président du CNTL

Marc Sanjuan, responsable de la commission voile sportive

Samuel Cartier, commission voile sportive, inscriptions

Francis Habert, responsable de la commission communication

Relations Presse

Maguelonne Turcat

Service de presse pendant l’événement

Raphaël Mira 06 16 26 01 78 raphael.mira@op-presse.fr

Photo Yohan Brandt

Photo en HD sur demande

CP1-MC18-BandeauPart

Massilia Cup CP-N°5

Rédigé par le 14 avr 2018 dans Massilia Cup, Régates | 0 commentaire

Massilia Cup CP-N°5

Communiqué de presse

Voile – Marseille

Samedi 14 avril 2018

37ème MASSILIA CUP

 

 

 

Une seconde journée parfaite !

Dans un vent d’Est faible et oscillant en début de journée mais fraîchissant au fil de la journée, les quelques 90 concurrents de cette 37ème Massilia Cup dans les sept séries, ont offert un superbe spectacle, alternant parcours côtiers et construits.

Bernard Mallaret, maître-voilier bien connu près de Montpellier, fidèle de la Masillia Cup, et régleur de grand-voile à bord du Sun Fast 3600 Tip de Gilles Pages l’affirme dès le briefing matinal : “ce qui est sûr, c’est que le vent ne sera pas aussi soutenu que vendredi. Entre les brises d’Est et de Nord-Ouest qui vont s’affronter en rade Sud, il va falloir être opportuniste et fin tacticien. Mais je ne me fais aucun souci. Ici, les organisateurs du club sont hyper professionnels et réactifs. Ils n’attendent pas pour lancer des départs, et comme nous, l’on vient ici pour faire un maximum de courses, j’adore la Massilia !“ Le leader au classement provisoire après quatre manches en IRC, et qui a confié la barre au multiple champion de France de Fireball et vice-président de l’UNCL Eric Basset, présent à la Massilia Cup pour la première fois, ne peut pas mieux dire. Le vent aux abonnés absents jusqu’à l’heure de l’apéritif, s’établit alors sur le futur plan d’eau des Jeux olympiques.

Justement, le briefing en présence de tous les équipages autour du traditionnel café-croissants, a été l’occasion de rendre un vibrant hommage à Jean-Michel Hury, accidentellement décédé à l’issue de la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée, il y a deux semaines. Bénévole engagé, régatier, président de comité de course et jury qui a souvent officié à la Massilia, il était unanimement reconnu et apprécié par la communauté des régatiers, et a été longuement applaudi, avant que la fanfare n’entonne un morceau de jazz en sa mémoire.

Pour les concurrents en solo, la journée et la nuit vont être longue. Les solitaires sont partis dans un léger zéphyr pour une grande course de 70 milles (130 kms) vers le phare du Planier, le cap Couronne, Cassidaigne, et Carry. Outre l’entrée en lice des croiseurs Osiris et des monotypes Grand Surprise ce samedi, les trois groupes IRC attaquent la journée par un parcours côtier à l’est des îles du Frioul. Dans la flotte des IRC 0 à 1, un marin reconnu, ancien du Vendée Globe, est là, à bord du 45 Mod Leu skippé par Thierry Desseine du CNTL, incognito ou presque, à la barre… Il se nomme Bertrand de Broc. “Je suis ravi de venir disputer cette épreuve à la fois conviviale et de haut niveau. On est reçus comme des Rois ici, et je prends de plus en plus de plaisir à venir régater à Marseille (il a aussi couru la SNIM)“ explique le navigateur breton, dont le catamaran de 50 pieds avec lequel il va disputer en novembre la 40ème Route du Rhum, est actuellement en préparation dans la cité phocéenne. Il n’est pas le seul à se régaler. Un public nombreux embarque tour à tour à bord d’une vedette à passagers, affrétée par le Club Nautique et Touristique du Lacydon, pour l’opération « Régates en Vue » en collaboration avec l’Office de la Mer. Il faut dire qu’aller suivre les courses du jour en spectateur privilégié, pour seulement un euro par personne ne se refuse pas.

Avant de conclure, une pensée pour les solitaires qui passent la nuit en mer au large de Marseille. Quand on aime…

Grand Surprise. Entre Numericompta barré par Paul d’Ortoli, Escogriffe-Team Winds barré par Loïc Fournier-Foch, et Cyrano mené par un équipage 100 % féminin du CNTL autour de Marine Pailloux, difficile de faire un pronostic, tant les trois équipages sont de haut niveau, et veulent tous l’emporter. Si l’on ajoute que Julien d’Ortoli, 5ème aux Jeux olympiques de Rio en 49er, qui navigue avec son père Paul et retrouve sa femme également sélectionnée aux JO, elle aussi en charge de la tactique, mais sur Cyrano… on imagine qu’il pourrait y avoir de l’ambiance à la maison !

Les classements généraux avant jury 

IRC 0, 1 et 2 – 6 courses disputées, 5 retenues

1/ Alizé (TP 52) – Laurent Camprubi – 10 pts

2/ Confluence Sopra DFM (GP 42) – Jean-Pierre Joly – 16 pts

3/ Geranium Killer (A40 RC) – Daniel Pithois – 19 pts

 

IRC 3 – 6 courses disputées, 5 retenues

1/ Tip (Sun Fast 3600) – Gilles Pages – 8 pts

2/ Jacanda (IMX 40) – Marc Rouanne – 12 pts

3/ Solen (JPK 10.80) – Ludovic Gerard – 13 pts

 

IRC 4 – 6 courses disputées, 5 retenues

1/ Ar Wech’ All (JPK 10.10) – Michel Pellegrin – 13 pts

2/ Alkaid – (JPK 10.10) – Christophe Heurtault – 15 pts

3/ Expresso 2 (JPK 10.10) – Guy Claeys – 17 pts

 

Solo – 1 course

1/ Telemaque 2 (JPK 10.10) – Eric Merlier – 1 pt

2 Walili (JPK 9.60) – Richard Delpeut – 2 pts

3/ Gaia 2 – Philippe Fau – 3 pts

 

Osiris – 2 courses disputées, 2 retenues

1/ Kick – Yvon Laout – 2 pts

2/ Karinya – Hervé Grotard – 4 pts

3/ Uka Uka – Stéphane Sollari – 7 pts

 

Grand Surprise – 2 courses disputées, 2 retenues

1/ Arlequin – Maxime Cheron – 3 pts

2/ Escogriffe Teamwinds – Loïc Fournier-Foch – 4 pts

3/ CNT’Elles – Marine Pailloux – 7 pts

 

SB20 – 5 courses disputées, 4 retenues

1/ Mad Sail Team – Vasily Grigoriev (Rus) – 5 pts

2/ 3708 – Kirill Frolov (Rus) – 7 pts

3/ Xcellent – John Pollard (GB) – 10 pts

 

La Massilia Cup 2018 – 37e édition – organisée par le CNTL

– Du vendredi 13 au dimanche 15 avril

– Ouverte aux IRC, OSIRIS (solo et équipages) Monotypes SB20 et Grands Surprises 

– Inscrite au Championnat Méditerranée et au Championnat Solo Méditerranée IRC – UNCL 

– Parrain : Jean-Baptiste Bernaz, Equipe de France, vainqueur Coupe du Monde Laser 2017, vice-champion du Monde 2016

– 95 bateaux

– Régates en rade de Marseille pour les équipages

– Course Marseille/Saint-Raphaël/retour pour les solitaires (deuxième édition)

 

Dimanche 15 avril

A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)

9h00 Briefing skippers, toutes classes

10h00 Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)

Dernier départ possible fixé par avenant la veille avant 20h00

Dès que possible après la dernière régate : remise des prix et cocktail au Club

 

CNTL

Bernard Flory, président du CNTL

Marc Sanjuan, responsable de la commission voile sportive

Samuel Cartier, commission voile sportive, inscriptions

Francis Habert, responsable de la commission communication

 

Relations Presse

Maguelonne Turcat

Service de presse pendant l’événement

Raphaël Mira 06 16 26 01 78 raphael.mira@op-presse.fr

 

Photo Yohan Brandt

Photo en HD sur demande

 

 

CP1-MC18-BandeauPart

Massilia Cup CP-N°4

Rédigé par le 13 avr 2018 dans Massilia Cup, Régates | 0 commentaire

Massilia Cup CP-N°4

Communiqué de presse

Sport / Voile

Marseille, vendredi 13 avril 2018

 

 

 

Un départ en fanfare !

Après plusieurs jours de pluie diluvienne, l’arrivée de la frégate l’Hermione en escale au Vieux Port, et la superbe qualification de l’Olympique de Marseille pour les demi-finales de la ligue Europa jeudi, le ciel s’est dégagé à Marseille pour la première journée de la Massilia Cup, organisée depuis 1982 par le CNTL (Cercle Nautique et Touristique du Lacydon) et qui doit s’achever dimanche 15 avril.

Cette épreuve est non seulement l’une des étapes phare du championnat UNCL de Méditerranée dans la catégorie IRC, mais a valeur de symbole sur le futur plan d’eau des Jeux olympiques 2024. Ce n’est pas un hasard si le parrain de cette 37ème édition est Jean-Baptiste Bernaz, vice-champion du monde de Laser et vainqueur de la dernière Coupe du monde. “J’ai trois bonnes raisons d’être présent à la Massilia Cup cette année“ explique celui que l’on surnomme « JB » et qui prépare ses quatrièmes Jeux olympiques consécutifs après ceux de Pékin Londres et Rio. “J’aime particulièrement cette épreuve qui mêle à la fois amateurs et professionnels, je suis moi-même au Pôle France de Marseille et donc très attaché à ce plan d’eau aussi vivant que technique qui va accueillir les épreuves de voile lors des JO de 2024.“

Marie de Reviers est équipière sur le Ker 46 Tonnerre de Glenn skippé par Dominique Tian, premier adjoint à la mairie de Marseille : “c’est toujours un plaisir de venir disputer cette belle régate. Je suis ravie de revenir pour la seconde année. Le niveau ne cesse de monter en IRC 1, et il y a de très belles unités.“ Numéro trois à bord en charge du piano, elle assiste les équipiers sur la plage avant. “Nous sommes quatorze en course et il n’y a pas de pression particulière, si ce n’est que notre ambition est de remporter cette Massilia Cup 2018 !“

Sur son JPK 10.10 Télémaque 2, Éric Merlier cour dans la catégorie « solo », et a pris la tête à l’issue de la première journée : “j’adore la Massilia. C’est une course superbe ! Non seulement le CNTL sait recevoir, mais est un grand club qui propose des parcours toujours bien mouillés quelle que soit la météo. J’aime la course en solitaire pour son côté égoïste et enrichissant. On est seul pour prendre les décisions et les assumer, on est en symbiose avec son bateau, et il y a ce même plaisir à tout gérer seul qu’à gagner.“

Lors de cette première journée les équipages ont été servis, le comité de course profitant de conditions météo idéales pour régater – un vent d’Est-Sud Est de 15 à 25 nœuds levant un fort clapot – pour enchaîner trois parcours construits en rade Sud pour toutes les catégories IRC, avant de lancer un côtier de 15 milles en fin d’après-midi vers l’île de Riou dans les calanques. Les solitaires ont de leur côté effectué un parcours côtier de 25 milles, avant la grande course prévue demain samedi. Les Grand Surprise, monotypes de 9,54 mètres aussi accessibles techniquement que marins, et les voiliers OSIRIS de la jauge de la FFVoile, entrent en lice ce samedi.

En bref :

Locaux. Les figures de la voile méditerranéenne se retrouvent chaque année au CNTL ne manquant pour rien au monde la Massilia Cup. Ils ont pour nom Julien d’Ortoli, Michel Gendron, Joël Xiberras, Richard Sautieux, Bernard Mallaret, Antony Munos, Dimitri Deruelle… ou encore Yves Ginoux, le marin aux plus de 200 régates, et qui étrenne son nouveau bateau, un Grand Soleil 37 Week End Millionnaire.

SB20. En remportant les trois courses de cette première journée en SB20 un quillard de sport à trois équipiers, le Russe Vasily Grigroriev sur Mad Sail Team, occupe la tête du classement général, devant l’Anglais John Pollard sur Xcellent.

IRC : l’International Rule Club est une jauge franco-anglaise, qui en France est gérée par l’Union Nationale de la Course au Large (UNCL) et permet de faire courir ensemble puis classer en temps compensé des voiliers de tailles différentes. Si sa formule de calcul reste secrète, les architectes et constructeurs connaissent désormais bien ses caractéristiques, et conçoivent les voiliers de course-croisière afin que le rating soit le plus favorable possible.

 

Les classements généraux avant jury 

IRC 0, 1 et 2 – 4 courses disputées, 3 retenues

1/ Alizé (TP 52) – Laurent Camprubi – 4 pts

2/ Confluence Sopra DFM (GP 42) – Jean-Pierre Joly – 7 pts

3/ Vito 2 (A40 RC) – Gian Marco Magrini – 7 pts

 

IRC 3 – 4 courses disputées, 3 retenues

1/ Tip (Sun Fast 3600) – Gilles Pages – 3 pts

2/ Jin Tonic Sequel (A35) – Bernard Daurelle – 8 pts

3/ Solen (JPK 10.80) – Ludovic Gerard – 8 pts

 

IRC 4 – 4 courses disputées, 3 retenues

1/ Havana Glenn (A31) – Frédéric Tian – 5 pts

2/ Expresso 2 (JPK 10 .10) – Guy Claeys – 6 pts

3/ Alkaid – (JPK 10.10) – Christophe Heurtault – 7 pts

 

Solo – 1 course

1/ Telemaque 2 (JPK 10.10) – Eric Merlier – 1 pt

2 Walili (JPK 9.60) – Richard Delpeut – 2 pts

3/ Gaia 2 – Philippe Fau – 3 pts

 

SB20 – 3 courses disputées, 3 retenues

1/ Mad Sail Team – Vasily Grigoriev (Rus) – 3 pts

2/ Xcellent – John Pollard (GB) – 7 pts

3/ 3708 – Kirill Frolov (Rus) – 8 pts

 

La Massilia Cup 2018 – 37e édition – organisée par le CNTL

– Du vendredi 13 au dimanche 15 avril

– Ouverte aux IRC, OSIRIS (solo et équipages) Monotypes SB20 et Grands Surprises 

– Inscrite au Championnat Méditerranée et au Championnat Solo Méditerranée IRC – UNCL 

– Parrain : Jean-Baptiste Bernaz, Equipe de France, vainqueur Coupe du Monde Laser 2017, vice-champion du Monde 2016

– 95 bateaux

– Régates en rade de Marseille pour les équipages

– Course Marseille/Saint-Raphaël/retour pour les solitaires (deuxième édition)

 

Samedi 14 avril

A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)

9h00 Briefing skippers

10h Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)

11h30 : première rotation Régate en Vue – sortie en mer pour le public

13h : deuxième rotation Régate en Vue – sortie en mer pour le public

14h : troisième rotation Régate en Vue – sortie en mer pour le public

A partir de 18h – AfterRace, apéritif dinatoire pour les équipages

Début de l’arrivée de la course en solitaire dans la soirée et dans la nuit

 

Dimanche 15 avril

A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)

9h00 Briefing skippers, toutes classes

10h00 Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)

Dernier départ possible fixé par avenant la veille avant 20h00

Dès que possible après la dernière régate : remise des prix et cocktail au Club

 

CNTL

Bernard Flory, président du CNTL

Marc Sanjuan, responsable de la commission voile sportive

Samuel Cartier, commission voile sportive, inscriptions

Francis Habert, responsable de la commission communication

 

Relations Presse

Maguelonne Turcat

Service de presse pendant l’événement

Raphaël Mira 06 16 26 01 78 raphael.mira@op-presse.fr

 

Photo Notre Dame de la Garde Yohan Brandt

Photo aérienne Ready Prod

Photo en HD sur demande

 

 

CP1-MC18-BandeauPart

Google+